Macrocosme – Microcosme : Ce qui est en Haut est-il comme ce qui est en Bas ?

Aphadolie

Comète

La comète McNaught au-dessus du Chili, Janvier 2007 / © Stéphane Guisard

 

Voici une idée antique : notre monde ferait partie d’un univers vivant, avec un esprit qui lui est propre, un lieu qui n’est pas seulement un terrain de jeu pour satisfaire nos désirs, mais aussi une école pour apprendre de la souffrance générée par la lutte pour l’existence. Cette idée est au cœur de l’ancienne philosophie du stoïcisme, établie à Athènes au début du IIIe siècle av. J.-C. Dans le livre « Les comètes et les cornes de Moïse » Laura Knight-Jadczyk résume ainsi la philosophie de base des stoïciens :

« Le monde est rationnellement organisé, et donc explicable et compréhensible. Ce motif se retrouve de partout. Au sein de l’organisation, différents éléments et parties sont dynamiques et gouvernent, d’autres ont une fonction passive. Le monde est délibérément providentiel ; c’est ainsi qu’il y a un…

Voir l’article original 4 376 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s